Skip to content

Confidentialité sur Internet vue par les Français

18 septembre 2013

visionLa protection de la vie privée sur Internet est un enjeu citoyen de taille pour les internautes. Bien évidemment, du côté des industries numériques (outils en ligne gratuits de type réseaux sociaux), le volet : captation des données, capitalisation, exploitation… à des fins principalement publicitaires est aussi une priorité de développement pour ces entreprises. La notion de vie privée est éminemment culturelle. Alors, comment cela est perçu de France ?

En juillet 2013, l’association de référence ISOC France (Internet Society) a communiqué une infographie de synthèse sur la thématique de la protection de la vie privée à partir de données extraites des résultats de l’enquête « Global Internet User Survey » : La confidentialité sur Internet, vue de France.

Des Français démunis en terme de protection de leur vie privée sur Internet

Cette mise en forme met en exergue des pourcentages de réponses quelque peu préoccupants :

  • 24% des répondants ne lisent jamais les règles de confidentialités sur les services en ligne,
  • 7% des répondants déclarent toujours lire les conditions d’utilisation et de confidentialité d’un service en ligne,
  • 90% des répondants ne font pas systématiquement attention aux règles de confidentialité,
  • 67% des répondants ne pensent pas que leurs données personnelles partagées sur Internet ont été utilisées à mauvais escient.

5 recommandations pour améliorer sa confidentialité et la sécurité de ses données sur Internet

Dans un second temps, l’ISOC délivre 5 conseils pour améliorer sa confidentialité et la sécurité de ses données en ligne :

1. Différencier les mots de passe pour les divers services est une bonne pratique surtout s’il y a plusieurs niveaux de risque.

2. Télécharger un navigateur séparé qui servira uniquement pour les achats en ligne ou les transactions bancaires notamment en navigation privée.

3. Mieux s’informer sur l’utilisation qui est faite de vos données en ligne! Elles sont en effet précieuses pour de nombreuses tierces parties.

4. Créer une adresse email que vous utilisez sur les sites et les services qui requièrent une adresse email dont ils n’ont pas besoin… Utilisez cette adresse sur tous les sites sur lesquels vous ne souhaitez pas partager votre « vraie » adresse, vous verrez ce que sera ainsi plus simple d’éviter les spams.

5. S’informer sur l’écosystème des données personnelles notamment sur ce qu’attendent les fournisseurs de services qui vous « offrent des services gratuits. »

Infographie

vieprivee

Laisser un commentaire

Publiez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 948 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :