Skip to content

Facebook : quelles menaces ? 5 avis d’experts

8 octobre 2010

Le Monde Magazine de cette semaine (9 octobre 2010) fait sa couverture sur Mark Zuckerberg, patron de Facebook : « L’Ami n°1 » et consacre un large article (signé Frédéric Filloux, ex-Libération et 20 minutes) : « Facebook tisse sa toile » où il est question du succès incontestable du réseau social auprès du grand public (un demi-milliard d’utilisateurs dans la monde) mais aussi des menaces qu’il fait peser sur notre vie privée. Le plus intéressant dans ce papier-dossier : l’avis de 5 experts sur Facebook et ce pourquoi le réseau social fait peur, questionne et dérange :

Nicholas Carr, écrivain américain et auteur d’articles sur les technologies dont le fameux « Google nous rend-t-il stupide » (2008) :

« Les réseaux sociaux provoquent la dispersion. Ils sont conçus précisément pour nous interrompre en nous abreuvant d’un flux constant de messages que, dans un certain sens, nous trouvons intéressants. Par conséquent, ils créent un besoin compulsif de vérifier constamment ce qui s’y passe, mêle si c’est sans intérêt, dans un détournement constant de notre attention visuelle et mentale (…) Facebook est un bon exemple de la technologie tirant le discours vers le bas. Depuis ses origines, il encourage la trivialité du propos. Nous basculons vers une conception principalement utilitariste des relations sociales et intellectuelles. Tout se résume à un problème de « média » : établir une connexion, échanger une information « utile ». Avec cette mutation, on perd tout simplement l’idée que, parfois, une approche contemplative et solitaire puisse contribuer à la profondeur de la pensée (…) (Objectif ultime de Mark Zuckerberg, patron de Facebook) Tisser une toile qui contrôlera toute la structure sociale et l’identité de ses membres ».

Tariq Krim, entrepreneur français, créateur de Netvibes :

«Les réseaux sociaux ont ajouté des couches successives d’interactions qui se sont finalement révélées n’être rien d’autre que du stress (…) On reçoit des sollicitations constamment et on en est inondées, alors que l’e-mail nous prenait déjà 2 heures à 5 heures par jour. Ca finit par nous vider. L’élite mondiale souffre aujourd’hui d’un syndrome de déficit d’attention chronique. Il faudra faire migrer tout cela vers un environnement plus simple, plus zen (…) Notre sens critique, notre capacité à embrasser des thèses iconoclastes par exemple disparaissent. Tout converge autour des mêmes idées dans une boucle sans fin. Ca me désespère. »

David Kirkpatrick, auteur de The Facebook Effect, ouvrage sur le réseau social du même nom (Simon & Schuster , 2010) et journaliste à Fortune :

 « Facebook prend en charge les identités des individus une prérogative qui était réservée jusqu’ici aux Etats (…) Mark Zuckerberg (patron de Facebook) est la personne la moins cynique que je connaisse. Il est tout sauf insensible aux questions sur la vie privée (…) Mark considère que notre capacité à contrôler les informations qui nous concernent tend à s’éroder de façon inexorable, mais que dans le même temps le succès de Facebook dépendra largement des possibilités offertes aux utilisateurs de contrôler leur réseau (…) Il n’est pas spécialement impressionné par le fait que Facebook a dépassé les 500 millions de membres. Lui viserait plutôt les 7 milliards… »

Michel Béra, chercheur, normalien, agrégé de Mathématiques :

« Aujourd’hui, si un abonné téléphonique quitte son opérateur mobile et refait surface sous un autre nom chez un autre opérateur, on pourra le retrouver en faisant émerger, parmi des millions d’appels, la trame de ses connexions personnelles

Pierre Bellanger, fondateur de la station de radio Skyrock et de la plateforme Skyblogs :

« (Sur Facebook) on oublie progressivement qu’on s’adresse à un groupe de plus en plus large. Insidieusement, on ne parle plus à son groupe, mais à la multitude – tout en donnant de plus en plus d’informations sur soi-même ».

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :