Skip to content

Les nouveaux outils numĂ©riques sont-ils dangereux ?

13 novembre 2010

Alex Türk, Président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), est en interview dans le nouveau hors-série de 60 Millions de Consommateurs « Le Guide des Cadeaux Numériques ». Titrée « La protection de la liberté individuelle est en cause », cette entrevue de Bruno Mathé revient sur les enjeux des nouveaux outils numériques, et notamment sur les menaces qu’ils font peser sur la protection de la vie privée. Une analyse éclairante ; extraits :

« Les nouveaux outils numériques sont-ils dangereux ?

Le monde dans lequel on vit est en train de se transformer sous la pression de deux éléments technologiques. Le premier regroupe  tout ce qui est biométrie, géolocalisation, vidéo-surveillance, qui se développe d’une manière extraordinaire – ce qui n’a d’ailleurs pas l’air de préoccuper grand monde. Le second participe de la problématique des réseaux sociaux et des moteurs de recherche. Pour résumer, de nouvelles technologies de traçage se mettent en place : sous la forme physique dans l’espace, et sous une forme que l’on pourrait qualifier de mentale. C’est la possibilité de retrouver ce que vous avez fait, ce que vous étiez ou ce que vous avez dit des années auparavant. Alors même que vous avez entre-temps quitté le système !

Le danger vient non seulement de la puissance des réseaux, mais aussi de la synergie qui se met en place entre les différentes technologies : si l’on n’y prend pas garde, dans une dizaine d’années, nous vivrons dans une société qui sera totalement surveillée. (…)

Il ne s’agit pas de contester l’intérêt en tant que tel des réseaux sociaux – et a fortiori des moteurs de recherche -, mais simplement d’expliquer aux gens qu’en réalité, c’est leur droit à une vie privée qui est en jeu.
Il y a ceux qui ne sont pas au courant, ceux qui sont au courant mais qui disent : « Ca m’est égal », et ceux qui disent : « Pas de problème, je maîtrise. » Ces derniers se mettent le doigt dans l’œil. Je reste persuadé que, sur le long terme, même un utilisateur avec une structure intellectuelle solide, qui pense ne dévoiler que ce qu’il veut, finira par lâcher des informations qui pourront être recoupées.

Quant à ceux qui – parlons crûment – s’en fichent, c’est probablement la catégorie qui me préoccupe le plus. De nombreux jeunes raisonnent ainsi, ils confondent deux choses : l’innocence et l’intimité. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont rien à se reprocher, moralement ou pénalement, qu’ils doivent accepter qu’on les surveille. »

From → Uncategorized

Laisser un commentaire

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :