Skip to content

Pourquoi vous n’existez pas sans page Facebook

12 mars 2017

clavierfacebookIl y a le Web et il y a surtout Facebook. De mois en mois, l’ogre Facebook engloutit des pans de notre temps et de notre existence en ligne pour en concentrer plus et davantage. Comme un appĂ©tit vorace de conquĂȘte du Web et plus encore…

Comment Ă©viter ce Web qui se rĂ©trĂ©cit tant la pression est forte depuis plusieurs annĂ©es ? Via les profils Facebook, les pages Facebook, les groupes Facebook, les blogs sur Facebook, Facebook Messenger et les filiales Instagram, WhatsApp, OculusVR… Facebook est omniprĂ©sent et omnipotent.

Sans compter l’arrivĂ©e ces derniers mois de Workplace by Facebook (rĂ©seau social pour les entreprises), de vente via Facebook (concurrençant Le Bon Coin et consorts), des offres d’emploi sur les pages Facebook (souhaitant tailler des croupiĂšres Ă  LinkedIn).

Et sans oublier les stories de Snapchat copiĂ©es sur diffĂ©rents fronts : via Instagram avec ses stories, Facebook avec ses Stories, l’arrivĂ©e du Facebook Messenger Day.

Enfin, la pression se fait ressentir via l’intĂ©gration des vidĂ©os en mode natif sur les pages et les profils Facebook (vidĂ©os d’ailleurs exportables) et surtout la vidĂ©o en direct : sur les pages et les profils Facebook, sur Instagram et aussi sur WhatsApp avec l’appel vidĂ©o.

Facebook est un rouleau compresseur qui s’attaque tout Ă  la fois au Web desktop (via ordinateur), aux mobiles / smartphones, au monde de l’entreprise et Ă  la rĂ©alitĂ© virtuelle… laissant peu de place aux compĂ©titeurs/challengers.

Le temps oĂč les organisations (entreprises, institutions et associations) pouvaient Ă©viter Facebook pour leur communication, Ă©changes, marketing voire ventes avec leurs publics cibles est terminĂ©.

Pour les professionnels, ne pas possĂ©der de page Facebook aujourd’hui, c’est s’exposer au cybersquatting du nom de sa marque d’une part, d’autre part Ă  laisser la place Ă  d’autres le soin de parler de vous et enfin, c’est offrir aux concurrents la possibilitĂ© de s’installer paisiblement, d’y gagner en audience (masquant par voie de consĂ©quence vos propres efforts).

Car chaque professionnel est aujourd’hui une marque mĂ©dia!

oeilfacebook

Pourquoi la page Facebook est indispensable pour les professionnels en 11 points

Pourquoi il est aujourd’hui indispensable de penser page Facebook pour les professionnels :

65% des français connectés au Web sont sur Facebook

Il n’y a pas de service Ă©quivalent en France sur le Web et dans le monde des plateformes qui agrĂšge autant d’utilisateurs ce qui est Ă©videmment une chance Ă  saisir pour les publics cibles.

En octobre 2016 :

  • 65% des français connectĂ©s au Web sont sur Facebook,
  • 24 millions d’utilisateurs par jour consultent Facebook,
  • 27 millions d’utilisateurs mensuels de Facebook sont sur mobile soit 83% des mobinautes français.

Il y a plus de 33 millions d’utilisateurs de Facebook en France chaque mois.

(Source : Digimind avec chiffres fournis par Facebook)

Facebook est numĂ©ro 1 sur toutes les classes d’Ăąge

Par ailleurs, en France, Facebook est le rĂ©seau social numĂ©rique majoritairement utilisĂ© par toutes les classes d’Ăąge (Ă  partir de 15 ans) avec Snapchat comme challenger sur les 15-24 ans.

En mars 2016, en France, Facebook est n°1 pour tous les ùges. Y sont présents :

  • 81,8% des 15–24 ans,
  • 75,1% des 25–34 ans,
  •  58,7% des 35–49 ans,
  • 53,3% des plus de 50 ans.

(Source : Harris Interactive – Ă©tude Social Life)

La force du moteur de recherche interne de Facebook

Aujourd’hui, Google reste dominant dans la recherche d’information en France. Toutefois, le cĂ©lĂšbre moteur de recherche perd du terrain car son audience s’Ă©rode du fait que de plus en plus internautes (et de mobinautes) utilisent massivement Facebook et prĂ©fĂšrent interroger prioritairement le moteur de recherche interne de Facebook.

Autre chiffre qui favorise Facebook : 30% du total des requĂȘtes de Google sont de type « transactionnelles », autrement dit pour effectuer une action ou acheter un produit contre 70% pour la recherche d’information ou d’un site.

Facebook travaille quant Ă  lui sur la recherche de produits ou de services par territoire et la plateforme se place avant tout comme un moteur de « suggestions », lĂ  oĂč les donnĂ©es recueillies des utilisateurs par Google ne le permettent pas.

Sur Facebook, chaque utilisateur se voit suggérer des pages.

Facebook est le 1er média de France

On trouve de tout sur Facebook mais c’est aujourd’hui lĂ  oĂč l’internaute et le mobinaute français s’informent majoritairement chaque jour.

Voir les chiffres sur cette page : Facebook, premier média de France.

fonctionfacebook

Les Pages Facebook aujourd’hui privilĂ©giĂ©es par les entreprises comme prĂ©sence n°1 sur les rĂ©seaux sociaux numĂ©riques

En mars 2015, 20,3% des entreprises françaises ayant un site web ont une page Facebook. Donc, le marchĂ© de la page Facebook est loin d’ĂȘtre saturĂ©!

Les entreprises locales (commerces, restaurants et hĂŽtels notamment) y sont particuliĂšrement prĂ©sentes et c’est lĂ  une possibilitĂ© importante de ciblage.

Les sociétés ayant une page Facebook sont majoritairement dans le B2C, avec une progression significative en B2B (par exemple dans le web et le consulting).

(Source : Firmapi)

50 millions de petites entreprises utilisent Facebook, dont un million en France.

70% des pages Facebook dans le monde sont inactives (moins d’un post par mois) d’oĂč la possibilitĂ© d’ĂȘtre plus actif sans un effort imposant!

La moyenne mondiale de pages Facebook likées est de 89 par utilisateur.

(Source : Facebook)

Pour la France, les pages les plus populaires sont celles de David Guetta (54,5 millions de fans), Paris Saint-Germain (27,4 millions de fans) et Karima Benzema (23 millions de fans).

Pour les marques, le trio de tĂȘte est composĂ© de Air France (6,5 millions de fans), Kiabi (4,1 millions de fans) et Coca Cola (3,3 millions de fans).

(Source : SocialBakers)

Les dĂ©cideurs et relais d’information sont majoritairement prĂ©sents dans l’Ă©cosystĂšme Facebook

Facebook adresse le marchĂ© B to C et aussi B to B ; et on l’ignore trop pour ce dernier.

Facebook est le rĂ©seau social numĂ©rique le plus consultĂ© par les chefs d’entreprises : 53% d’entre eux y vont au moins une fois par mois (devant LinkedIn).

(Source : Emarketer)

Par ailleurs, Facebook est le 3e rĂ©seau social numĂ©rique utilisĂ© par les influenceurs en France (Ă  11%) mais ils sont 42,9% Ă  ĂȘtre actifs sur Instagram.

(Source : Emarketer) 

L’Ă©cosystĂšme Facebook est leader de l’audience mobile en France

En dĂ©cembre 2016, l’Ă©cosystĂšme Facebook est n°2 de l’audience mobile en France avec plus de 32 millions de visiteurs uniques par mois derriĂšre Google et devant le groupe Figaro CCM Benchmark.

Toujours pour ce mĂȘme mois, l’Ă©cosystĂšme Facebook s’avĂšre incontournable dans le Top 30 des marques qui font le plus d’audience mobile avec un tir groupĂ© :

  • n°2. Facebook : 31,7 millions de visiteurs uniques,
  • n°7. Instagram : 13,5 millions de visiteurs uniques,
  • n°16. WhatsApp : 9,4 millions de vsiteurs uniques.

(source : Médiamétrie)

Sur ordinateur, en janvier 2017, Facebook est n°2 des sites les plus visités en France (derriÚre Google et devant YouTube) avec 27,6 millions de visiteurs uniques par mois et 8,7 millions de visiteurs uniques par jour.

(Source : Médiamétrie)

smartphone

Facebook est numéro 2 de la vidéo consultée sur mobile et sur ordinateur en France

Que ce soit sur mobile ou sur ordinateur, en mode instantané (direct) ou en vidéos à consulter, Facebook est sur le point de devenir leader!

Au dĂ©but de l’annĂ©e 2017, Facebook a annoncĂ© vouloir booster les vidĂ©os longues publiĂ©es sur les pages Facebook.

Pour info, en février 2017, pour le Top 20 des marques françaises avec pages Facebook les plus suivies, la vidéo est le 2e format le plus utilisé dans les posts (à 33%) derriÚre les photos (à 43%).

(Source : Social Bakers)

Pour mémoire, en janvier 2017 :

Facebook est numĂ©ro 2 (derriĂšre Google/YouTube et devant Dailymotion) de l’audience vidĂ©o ordinateur avec 14,8 millions de vidĂ©onautes uniques par mois ; 848,6 millions de vidĂ©os vues par mois ; 39,2 millions d’heures passĂ©es par mois en temps de visionnage (en Brands Player : AgrĂ©gation de l’audience du ou des player(s) vidĂ©o d’un mĂȘme diffuseur quel que soit le site sur lequel il est diffusĂ©).

ET Facebook est numĂ©ro 2 (derriĂšre Google/YouTube et devant Orange) de l’audience vidĂ©o ordinateur avec 15,3 millions de vidĂ©onautes uniques par mois ; 848,3 millions de vidĂ©os vues par mois ; 40 millions d’heures passĂ©es par mois en temps de visionnage (Brands Site-Support : AgrĂ©gation de l’audience des pages d’un site sur lesquelles des vidĂ©os ont Ă©tĂ© vues, quel que soit le player sur lequel est jouĂ©e la vidĂ©o).

(Source : Médiamétrie)

Facebook truste le classement des applications mobiles les plus téléchargées en France

Pour l’annĂ©e 2016, Facebook truste le Top des applications mobiles les plus tĂ©lĂ©chargĂ©es en France avec 4 applis placĂ©es dans le Top 5 :

  1. Facebook Messenger,
  2. Snapchat (seul hors de l’Ă©cosystĂšme Facebook),
  3. Facebook,
  4. WhatsApp,
  5. Instagram.

(Source : rapport AppAnnie 2016)

Les pages Facebook peuvent répondre aux besoins exprimés des Français

En mars 2016, les pages Facebook concentrent les attentes prioritaires exprimées par les Français pour consulter des réseaux sociaux numériques, soit par ordre (du plus important au moins important) :

  • s’informer,
  • recevoir des bons plans,
  • ĂȘtre tenu au courant de l’actualitĂ© de l’entreprise avec des infos exclusives,
  • ĂȘtre notifiĂ© de nouveaux produits ou services,
  • consulter des avis d’autres internautes ou mobinautes,
  • obtenir des conseils d’utilisation,
  • ĂȘtre en contact avec la marque (service aprĂšs-vente, service clientĂšle…),
  • recevoir des informations personnalisĂ©es,
  • connaĂźtre les tendances de demain.

(Source : Harris Interactive – Ă©tude Social Life)

Social selling naissant sur Facebook

Le social selling (parcours d’achat via les rĂ©seaux sociaux numĂ©riques) est naissant sur Facebook, d’autant plus en B To B. Il y a des opportunitĂ©s Ă  saisir!

L’empreinte des usages Facebook comme guide

VoilĂ  ce que les internautes et mobinautes se reprĂ©sentent en association avec Facebook. Cela permet de noter quelques leviers d’action dans l’utilisation des pages Facebook.

facebook

(Source : Harris Interactive – Ă©tude Social Life)

Crédit photos : Pixabay.

Laisser un commentaire

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :