Skip to content

Edgar Morin : Abécédaire numérique

31 août 2013

philosophe morinLa pensée d’Edgar Morin (philosophe) illumine la seconde partie du 20e siècle et le début de ce nouveau siècle. Son humanisme, sa préoccupation pour la préservation de la planète tout comme son travail sur la notion de connaissance marquent les esprits.

Pour mieux comprendre ce que Edgar Morin partage, le deuxième abécédaire numérique (nouvelle rubrique de ce site) – le premier était celui de Michel Serres – lui est consacré : des citations récentes, définitions de mots et expressions employées par cet auteur et penseur prolifique. Un abécédaire numérique pour réfléchir, avec 10 citations sur le monde connecté et contemporain.

10 mots et expressions de la pensée de Edgar Morin

Bien-être matériel

"Le développement à l’occidentale est un standard qui ne tient pas compte des singularités culturelles. Le paradoxe c’est que nous donnons comme modèle aux autres ce qui est en crise chez nous. Partout où règne le bien être matériel, la civilisation apporte un mal être psychologique et moral dont témoignent l’usage des tranquillisants".
La Tribune, 2 mai 2010

Consommationisme

"Il y aura toute une économie sociale et solidaire qui va croître. Quant à tout ce qui devra décroître, ce sera bien entendu les industries polluantes et le déchaînement d’un consommationisme pour des objets de plus en plus chargés d’illusions et de mythologies."
Journal César, 4 mai 2011

Culte du présent

"Notre civilisation privilégie l’immédiat et le technique, et diminue la connaissance du passé. Bien avant Internet, Bertrand Blier l’avait montré avec son documentaire "Hitler… connais pas !" (1963). Cette fixation sur le contemporain, ce culte du présent et de l’immédiat, crée de l’oubli. Internet peut renforcer ce phénomène mais peut aussi y remédier".
Le Point, 20 décembre 2012

Education

"On forme désormais des générations d’incultes : de super-spécialistes d’un savoir-faire hautement spécialisés mais intellectuellement limités qui ne disposent plus des outils pour penser les phénomènes fondamentaux de notre société. L’éducation technocratique n’engendre plus que des cécités".
Le Soir, 27 août 2013

Emergence

"Les émergences sont les qualités d’un système qui présentent un caractère de nouveauté par rapport aux qualités des composants considérés isolément ou agencés différemment dans un autre type de système".
Sciences Humaines, 24 avril 2013

Experts

"Le développement de la technobureaucratie installe le règne des experts dans tous les domaines qui, jusqu’alors, relevaient des discussions et décisions politiques. Plus profondément, le fossé s’accroît entre une techno-science ésotérique, hyperspécialisée, et les citoyens, il aggrave la dualité entre les connaissants – dont la connaissance est du reste morcelée, incapable de contextualiser et globaliser – et les ignorants, c’est-à-dire l’ensemble des citoyens".
Revue du Mauss n°28, 2/2006

Internet

"Ce qui est intéressant, c’est qu’Internet réalise un système neurocérébral planétaire, immiscé partout. Il présente des caractères de la complexité à partir de trois données. La première que j’appelle le principe dramatique, c’est-à-dire quelqu’un qui est devant son ordinateur tout en étant singulier, a potentiellement la totalité à sa disposition. Le tout est potentiellement dans le singulier. Il y a un côté récursif. Sans arrêt Internet devient producteur d’autre chose. C’est un principe en boucle. Troisièmement, il est fondamentalement dialogique. Il est fondé sur les relations de complémentarité et même parfois d’antagonisme. Internet est quelque chose à mon avis d’important de par ses caractères de complexité, l’autonomie extraordinaire qu’il donne et son caractère planétaire".
Revue Hermès n°38, Février 2004

Internet et réseaux sociaux

"Dans le grouillement des réseaux sociaux, il y a de tout, certes de la rumeur stupide ou trompeuse d’écran à écran et non plus de bouche à oreille, mais aussi des vérités, des relations, des partages. Internet, c’est un cosmos, un réseau neuro-cérébral artificiel sur toute la planète dans laquelle nos cerveaux entrent en jeu. Nous sommes définitivement entrés dans le monde de l’ambivalence et de la complexité".
Mediapart, 25 août 2013

Mondialisation technico-économique

"La mondialisation technico-économique d’aujourd’hui ignore la diversité des cultures et la sensibilité des peuples. Or, si la « terre patrie » englobe les patries, alors la diversité humaine est le trésor de l’unité humaine et l’unité est le trésor de la diversité".
L’Humanité, 19 juillet 2013

Numérique

"Le numérique est un vrai déferlement, qui recouvre tous les aspects de la vie humaine. D’un côté, il y a des capacités de liberté. De l’autre, tout Etat peut surveiller un individu. Les forces d’oppression et de libération sont simultanément décuplées. Tout est nouveau techniquement, mais rien n’est encore nouveau humainement".
Le Point, 20 décembre 2012

Crédit image : Edgar Morin.

Poster un commentaire

Publiez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 007 autres abonnés

%d bloggers like this: