Skip to content

Google annonce la mort du moteur de recherche traditionnel et l’avĂšnement de l’Age de l’assistance

aideAu trĂšs sĂ©lect salon professionnel E-commerce One To One 2017, Google a fait sensation durant sa plĂ©niĂšre en dĂ©clinant sa nouvelle prĂ©sentation « The age of assistance » (l’Ăąge de l’assistance – l’Ăšre de l’assistance). Credo de cet axe dĂ©terminant en terme de communication, marketing et vente : Google s’extrait peu Ă  peu du modĂšle du moteur de recherche tel que nous le connaissons encore aujourd’hui pour entrer de l’Ăšre de l’assistance.

Lire la suite…

Comment accĂ©lĂ©rer sa visibilitĂ© stratĂ©gique sur Twitter

oiseauDans le monde des rĂ©seaux sociaux numĂ©riques (RSN), Twitter est un drĂŽle d’oiseau. Seul outil de micro-blogging qui as su s’imposer sur ce marchĂ© convoitĂ©, si sa forme s’apparente au blog (chaque tweet a son URL, avec un ordre ante-chronologique des tweets sur sa « timeline » – ligne du temps), les tweets tiennent plus d’une apparence de messagerie instantanĂ©e et Twitter a intĂ©grĂ© dĂšs sa crĂ©ation, une asymĂ©trie d’abonnements qui le rend trĂšs spĂ©cifique dans une approche business.

On peut suivre en effet quelqu’un sans forcĂ©ment ĂȘtre suivi. De ce fait, la stratĂ©gie Twitter en communication, marketing et vente se base avant tout sur la notion d’audience et mĂȘme de diffusion (« broadcast »). C’est pourquoi Twitter a toujours Ă©tĂ© dans l’ambiguĂŻtĂ© pour sa dĂ©finition : est-ce une marque de rĂ©seau social numĂ©rique ? Est-ce un support mĂ©diatique ?

De ce fait, dans ce flou de comprĂ©hension de ce qu’est Twitter, le grand public peine Ă  comprendre encore aujourd’hui ce que c’est, et Ă  quoi cela sert-il vraiment ?

Lire la suite…

L’expĂ©rience client en 2017 : 7 tendances clĂ©s

client
La parole de Peter Coffee est prĂ©cieuse. Vice-PrĂ©sident pour la Recherche StratĂ©gique de Salesforce depuis plus de 10 ans, c’est l’une des tĂȘtes pensantes de l’entreprise et un spĂ©cialiste du Data et de l’Intelligence artificielle depuis prĂšs de 30 ans.

Son parcours de journaliste chez Ziff Davis durant 18 ans, ses Ă©tudes d’ingĂ©nieur au cĂ©lĂšbre MIT font que le personnage montre une curiositĂ© d’esprit toujours en alerte.

InvitĂ© Ă  Paris rĂ©cemment dans le cadre de la 1re Ă©dition de l’Ă©vĂšnement French Touch Dreamin (communautĂ© des dĂ©veloppeurs de l’Ă©cosystĂšme Salesforce en France – prochaine Ă©dition le 14 septembre 2017), j’ai eu la chance d’Ă©changer avec ce grand monsieur de l’informatique animĂ© d’une passion invĂ©tĂ©rĂ©e pour l’innovation, la dĂ©couverte et ce qui anime l’informatique, l’IT et la « customer experience » (CX), autrement dit l’expĂ©rience client. Interview.

Lire la suite…

Hashtags sur les rĂ©seaux sociaux : Comment les utiliser ?

hashtagHashtag ? Appelez-le mot-diĂšse, mot-clic, mot-clĂ© ou plus simplement « hashtag », ce marqueur web est devenu en quelques annĂ©es un indispensable de la communication sur les rĂ©seaux sociaux numĂ©riques et qui circule aussi au-delĂ  du « en ligne ». Les chaĂźnes TV, la Presse, les campagnes de publicitĂ© (affichage, print…) l’ont adoptĂ©.

Le hashtag infuse la sociĂ©tĂ© et est devenu un objet mĂ©diatique Ă  part entiĂšre, sujet d’observation, d’analyse, d’action et de statistiques.

Bien avant le Web, le signe typographique « croisillon » Ă©tait prĂ©sent sur les cartes perforĂ©es (pour signifier « numĂ©ro ») et aussi sur les cadrans tĂ©lĂ©phoniques.

Plus tard, les Ă©changes en ligne sur IRC (Internet Relay Chat) se dotent trĂšs souvent du « # » avant la dĂ©nomination du canal de discussion qui permet de conversion.

Lire la suite…

Pourquoi vous n’existez pas sans page Facebook

clavierfacebookIl y a le Web et il y a surtout Facebook. De mois en mois, l’ogre Facebook engloutit des pans de notre temps et de notre existence en ligne pour en concentrer plus et davantage. Comme un appĂ©tit vorace de conquĂȘte du Web et plus encore…

Comment Ă©viter ce Web qui se rĂ©trĂ©cit tant la pression est forte depuis plusieurs annĂ©es ? Via les profils Facebook, les pages Facebook, les groupes Facebook, les blogs sur Facebook, Facebook Messenger et les filiales Instagram, WhatsApp, OculusVR… Facebook est omniprĂ©sent et omnipotent.

Sans compter l’arrivĂ©e ces derniers mois de Workplace by Facebook (rĂ©seau social pour les entreprises), de vente via Facebook (concurrençant Le Bon Coin et consorts), des offres d’emploi sur les pages Facebook (souhaitant tailler des croupiĂšres Ă  LinkedIn).

Et sans oublier les stories de Snapchat copiĂ©es sur diffĂ©rents fronts : via Instagram avec ses stories, Facebook avec ses Stories, l’arrivĂ©e du Facebook Messenger Day.

Enfin, la pression se fait ressentir via l’intĂ©gration des vidĂ©os en mode natif sur les pages et les profils Facebook (vidĂ©os d’ailleurs exportables) et surtout la vidĂ©o en direct : sur les pages et les profils Facebook, sur Instagram et aussi sur WhatsApp avec l’appel vidĂ©o.

Facebook est un rouleau compresseur qui s’attaque tout Ă  la fois au Web desktop (via ordinateur), aux mobiles / smartphones, au monde de l’entreprise et Ă  la rĂ©alitĂ© virtuelle… laissant peu de place aux compĂ©titeurs/challengers.

Le temps oĂč les organisations (entreprises, institutions et associations) pouvaient Ă©viter Facebook pour leur communication, Ă©changes, marketing voire ventes avec leurs publics cibles est terminĂ©.

Pour les professionnels, ne pas possĂ©der de page Facebook aujourd’hui, c’est s’exposer au cybersquatting du nom de sa marque d’une part, d’autre part Ă  laisser la place Ă  d’autres le soin de parler de vous et enfin, c’est offrir aux concurrents la possibilitĂ© de s’installer paisiblement, d’y gagner en audience (masquant par voie de consĂ©quence vos propres efforts).

Car chaque professionnel est aujourd’hui une marque mĂ©dia!

Lire la suite…

Pourquoi la culture du GIF animĂ© s’impose sur les rĂ©seaux sociaux numĂ©riques

gifComment caractériser le GIF animé dans une stratégie réseaux sociaux ? Son utilisation est-elle une force ou dessert-elle son émetteur ?

Longtemps, avec l’adoption massive des rĂ©seaux sociaux numĂ©riques, on a pu croire que les GIF animĂ©s demeureraient dans une culture pop jeune empreinte de LOLcats, baignĂ©e de sĂ©ries TV, signĂ©e de situations cocasses ou remixant des hĂ©ros et stars en tout genre. Mais le genre s’est imposĂ© et a gagnĂ© ses lettres de noblesse.

Voilà ce qui caractérise le GIF animé et pourquoi il a encore de beaux jours devant lui sur les réseaux sociaux numériques :

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :